Lun05012017

Last update11:22:10 AM

Font Size

Profile

Direction

Menu Style

Cpanel
Back Vous êtes ici : Accueil Thématiques Themes Transports, Déplacements Amendement relatif aux projets : Sathonay-Trevoux, Rive droite du Rhône, Meyzieu-Crémieu et Ouest Lyonnais

Transports, Déplacements

Amendement relatif aux projets : Sathonay-Trevoux, Rive droite du Rhône, Meyzieu-Crémieu et Ouest Lyonnais

J'ai bien entendu l'intervention de Mr le Préfet qui semblait pleinement satisfait de ce nouveau contrat de plan, de l'effort national consentie. Nous considérons toutefois que pour l'Etat, ce n'est pas un effort mais bien un investissement pour l'emploi, pour notre planète, pour que les hommes et les femmes vivent mieux sur nos territoires.

Pour notre part, à l'écoute des élus du territoire, à l'écoute aussi des habitants de notre Région souvent d'ailleurs les plus mobilisés pour la défense et le développement de leurs territoires sur des projets utiles, indispensables et parfois sur de très longues années. Ce ne sont pas les militants du Collectif Val de Saône ici présent qui me contrediront.

A l'écoute de tous, il nous ait apparût indispensable que nous avions besoin avec ce CPER de confirmer notre attachement à des projets structurants pour notre région et par la même pour notre pays. Nous souhaitons donc maintenant sortir des intentions pour aboutir à la réalisation concrète des projets concernés dans lesquels notre région est engagée fortement depuis longtemps. Il serait donc dommageable aujourd'hui de ne pas aboutir dans le cadre de ce nouveau CPER à la vue des nombreuses études déjà réalisées.

Il est donc demandé, à travers cet amendement, que la Région se fixe comme objectif d'obtenir :

• Premièrement dans sa contractualisation avec la métropole de Lyon et le département de l'Ain, les engagements financiers pour les travaux de réouverture de la ligne Sathonay-Trévoux, la Région ayant pris l'engagement de concourir à hauteur de 50% des dépenses estimées. Il serait incompréhensible aujourd'hui que nous n'aboutissions pas sur ce projet.

 Il y a urgence pour celles et ceux qui attendent depuis de nombreuses années cette réouverture

 Il y a urgence pour celles et ceux qui prennent le train sur la ligne Lyon-Macon qui devient aujourd'hui de plus en plus saturée et ne peut absorber les populations qui viennent d'autres territoires.

A ce sujet Monsieur le Préfet, sans vouloir vous heurter, je regrette que l'Etat ne nous suive pas sur ce projet alors qu'il y était engagé depuis longtemps.

• Deuxièmement dans sa contractualisation avec le département de l'Ardèche, les engagements financiers pour les travaux de réouverture aux voyageurs de la ligne rive droite du Rhône.

 L'Ardèche, je le rappelle, étant le seul département en France a ne plus être desservie par les trains de voyageurs (depuis 1973) et pour lequel un protocole d'accord avait été signé en 2008 avec l'Etat et les départements concernés.

• Troisièmement dans sa contractualisation avec les départements de l'Isère et la métropole de Lyon, les engagements financiers pour les travaux de la liaison en site propre Meyzieu – Crémieu sans préjuger de la solution technique comme le président du groupe socialiste l'a précisé tout à l'heure.

• Et enfin, quatrièmement, dans la contractualisation avec le territoire de la Maurienne, il est demandé à ce qu'une attention particulière soit portée au tourisme social et solidaire. En effet, nous savons dans l'état de difficultés financières particulièrement importantes se trouvent aujourd'hui bon nombre de rhônalpins ; le tourisme social peut aider et construire dans ce cadre à faire vivre le droit aux vacances pour toutes et pour tous.