Mar10242017

Last update11:22:10 AM

Font Size

Profile

Direction

Menu Style

Cpanel
Back Vous êtes ici : Accueil Thématiques Themes Europe, relations internationales La région débloque une aide d'urgence pour les réfugiés de Kobané stationnés en Turquie suite à la crise syrienne

Europe, relations internationales

La région débloque une aide d'urgence pour les réfugiés de Kobané stationnés en Turquie suite à la crise syrienne

C'est avec grand plaisir que notre groupe front de gauche a voté ce dossier.

Un dossier qui malheureusement pour le peuple de Kobané est plus que jamais d'actualité. En effet après la terrible attaque de Daesh contre cette ville nous avons vu arriver sur le territoire turc et plus particulièrement dans la région du Kurdistan turc des milliers de réfugiés, hommes, femmes, enfants, moins de nombreuses jeunes filles qui ont été kidnappées pour être vendues sur le marché du nouvel esclavagisme féminin.

Ces réfugiés de Kobané, certes, mais aussi réfugiés Yézédis, qui portaient jusque dans leur regard l'horreur et la barbarie qu'ils avaient vécu sont arrivés dans les villes qui ont assuré seules cet afflux humain et ont travaillé à assurer l'accueil de ces personnes dans la dignité qui leur était due souvent dans la plus grande solitude car l'état turc a décidé de choisir l'indifférence face à ces hommes et femmes, tant son soutien a Daesh est sa priorité. Ce n'est pas nous qui le disons mais des rapports internationaux.

En effet comme le dit le rapport ces territoires d'Anatolie du sud et de la Turquie, berceau de notre civilisation, n'ont bénéficié d'aucune aide internationale selon les bons vouloirs de la Turquie d' Erdogan.

Sujet malheureusement d'actualité, car depuis quelques jours des centaines de civils, dont des enfants ont été massacrés à Kobané par des gangs de Daesh, d'autres sont pris en otage pour servir de bouclier humain et enfin différents attentats à la bombe ont fait des dizaines de victimes. Tous ces ignobles évènements ne pourront que renforcer l'arrivée de nouveaux réfugiés. Notre soutien est donc le bienvenue pour ces femmes et ces hommes.

Il faut souligner aussi à souligner le sérieux de l'association France Kurdistan qui a su sur un territoire délaissé tisser des liens, construire des passerelles humaines et des coopérations avec les associations sur place qui travaillent au quotidien dans les camps de Suruç pour permettre à ces hommes et ces femmes de survivre loin des leurs dans la meilleure dignité qui soit. Cette aide alimentaire qui arrive après un soutien à l'achat de machines à laver pour l'hiver passé sera la bienvenue dans cette période de forte chaleur et de grande difficulté pour les associations sur place afin de fournir trois repas par jour et par personne.

Nous nous en réjouissons et espérons que ce dossier en appellera d'autres tant que cela sera nécessaire.

Que vive la solidarité pour notre région Rhône-Alpes.