Dim04302017

Last update11:22:10 AM

Font Size

Profile

Direction

Menu Style

Cpanel
Back Vous êtes ici : Accueil Actualités Actu Enjeux et Débats PAS TOUCHE AUX LIBERTES FONDAMENTALES DANS ET HORS L'ENTREPRISE

PAS TOUCHE AUX LIBERTES FONDAMENTALES DANS ET HORS L'ENTREPRISE

Une inspectrice du travail envoyée en correctionnelle pour avoir rempli sa mission.

Laura Pfeiffer, inspectrice du travail, a découvert et dénoncé des irrégularités dans l'accord sur les 35 heures en vigueur dans l'entreprise Tefal, accord dont elle a demandé la renégociation, ce qui n'est pas sans conséquences financières pour l'entreprise. Elle a alors reçu plusieurs « mises en garde » avant d'être mise « hors jeu » par sa propre hiérarchie sous la pression de l'entreprise.

Puis le procureur d'Annecy a décidé de la poursuivre pour recel et violation du secret professionnel suite à la plainte déposée par l'entreprise Tefal.

Malgré l'avis du Conseil national de l'Inspection du Travail dénonçant les pressions exercées par l'entreprise Tefal et l'absence de réaction et de soutien de sa hiérarchie, l'inspectrice du travail devenue trop gênante, est appelée à comparaitre le 5 juin devant le tribunal correctionnel pour avoir exercé sa mission de défense des intérêts des salarié-e-s et dénoncé les attaques portées contre l'indépendance de l'inspection du travail. Est appelé à comparaitre avec elle, le salarié qui a permis de dévoiler la vérité et l'ampleur des pressions subies par l'inspectrice. Lui a déjà été licencié par l'entreprise Tefal pour faute grave : avoir lancé l'alerte, c'est-à-dire avoir fourni à l'inspectrice des éléments révélant les pressions exercées par l'entreprise sur la direction du travail.

Le groupe des élus Front de Gauche au conseil régional Rhône Alpes apporte tout son soutien à Laura Pfeiffer, qui n'a pas failli à sa mission malgré le harcèlement et les pressions, dans le respect du code du travail et des droits des travailleuses et des travailleurs. Nous attendons du Ministre du travail qu'il lui apporte lui aussi tout son soutien.

Les élus Front de Gauche au conseil régional Rhône Alpes appellent au rassemblement initié par les organisations syndicales, le 5 Juin 2015 à 13h00 devant le tribunal correctionnel d'Annecy.